Pourquoi la région Nord Pas de Calais soutient le velo route ?

Un bref constat

Pratique, économique et écologique le vélo est le mode de transport urbain le moins cher et le plus rapide. La région NPDC prévoit que d’ici 2020, 70% des déplacements de 3 kilomètres maximum s’effectueront en en mode actif : trottinette, velo route, rollers… La pollution, les bouchons, l’obligation d’économiser l’énergie plaident en la faveur de ces moyens de transport durables. En plus de ces caractéristiques écologiques, la bicyclette est aussi un bon levier de développement touristique.

piste-cyclable

En effet, le NPDC peut attirer des touristes randonneurs cyclistes venant de Belgique ou de Hollande. Pour les encourager à venir, il est nécessaire de prévoir diverses installations facilitant leurs conditions de circulation.

Une solution pertinente

Pour développer la pratique du vélo en ville et en campagne, il faut tout d’abord garantir aux cyclistes un minium de sécurité et de confort. Les villes, les départements et la région tout entière travaillent ensemble dans le but d’aménager des voies cyclables. Le Conseil Régional souhaite définir un plan cohérent de déplacements à vélo dans toute la région.

Des actions concrètes

Le Conseil Régional a adopté un plan qui se compose de trois parties : le développement du tourisme à vélo ; la facilité de combiner deux modes de transport train / vélo ; l’encouragement des lycéens à circuler à velo route. En ce qui concerne le tourisme, de nombreuses voies vertes traversent le NPDC. Il y en a d’ailleurs trois qui sont européennes : la n°5 qui relie Rome, Bruxelles et Londres et qui traverse la région ; la n°4 qui parcoure Roscoff et Kiev, en longeant tout le littoral du NPDC ; la n°3 qui part de Trondheim en direction de Saint-Jacques de Compostelle via Maubeuge et les villes de l’Avesnois. C’est le Conseil Régional du NPDC qui finance 40% de ces voies cyclables. Concernant la combinaison train + velo route, la région NPDC a pour le moment mis en place 39 abris à vélos sécurisés à proximité des gares.

abri-veloTous ces garages sont accessibles avec la carte Pass-pass (permettant d’utiliser les transports en commun). L’accès aux TER / RER avec un vélo est aussi facilité par l’acquisition de wagons équipés d’espace réservé aux vélos. Enfin, concernant les lycéens, le NPDC souhaite développer l’utilisation du vélo en finançant diverses actions de formation et en aménageant des abris sécurisés à côté des lycées.

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.